Impression 3D : Le cas Mercedes

Mercedes, l’emblématique marque automobile est l’un des premiers constructeurs à utiliser l’impression 3D dans sa production. Cet été, Mercedes consacre un article à la fabrication additive dans son magazine. On y découvre l’interview de Thomas Behr, le directeur des technologies digitales et des composants de la marque. On y apprend ainsi les sources d’intérêts de la marque pour la fabrication additive.

Une liberté décuplée :

Pour Thomas Behr, l’impression 3D représente avant tout la liberté d’action tant au niveau du design qu’au niveau du développement de nouveaux produits. Il explique qu’avec la fabrication additive, de nouvelles portes s’ouvrent sur la création de pièces de plus en plus complexes aux designs jusqu’alors peu exploités car irréalisables. S’ouvre également la porte de la personnalisation poussée aussi bien sur les voitures de tourisme que sur les véhicules destinés au sport automobile. Les petites séries, voilà l’avantage de l’impression 3D pour le responsable des technologies de Mercedes.

Mercedes est donc un précurseur dans le monde de l’impression 3D, on apprend ainsi avec cet article que l’entreprise travaille et surveille le développement de la technologie depuis près de vingt cinq ans et l’utilise principalement pour du prototypage pour le moment. Des pièces comme les cadrans d’affichages tête haute ou de accessoires pour les bus sont développés grâce à cette technique qui permet au constructeur de gagner du temps et d’être plus flexible sur le développement de leurs prochains modèles.

Récemment, le constructeur a également intégré des technologies d’impression 3D métal dans son processus de production. Avec cette intégration, les possibilités sont plus nombreuses et la firme peut désormais développer un catalogue de pièces détachées complet. Thomas Behr nous explique que malgré tous les avantages de la 3D, une contrainte se dégage de son utilisation : Comment garantir la même qualité de pièces entre l’originale et la pièce imprimée. Pour contourner ce problème, le laboratoire de la marque réinvente et développe sans cesse de nouvelles matières adaptées aux besoins d’une utilisation opérationnelle.

mercredes-impression-3d-bordeaux Impression 3D : Le cas Mercedes

Mercedes produit également en petite quantité des pièces de séries pour le moment réservé aux camions ou bus de la marque comme des grilles de ventilation

Une voiture imprimée en 3D ?

Est-ce qu’un jour nous verrons notre voiture sortir d’une imprimante 3D ? D’après Thomas Behr ce n’est pas impossible. Il faudra quelques années pour développer les technologies nécessaires à ce genre de réalisation et les rendre accessible aux grands publics mais Mercedes garanti qu’il sera précurseur dans le domaine !

Suivez nous sur les réseaux sociaux !





Envie d'en savoir plus sur l'impression 3D ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque mois une sélection des meilleurs articles sur le sujet.

You have Successfully Subscribed!