Vous voulez vous lancer dans l’impression 3D mais vous ne savez pas comment générer un fichier pour l’impression 3D ? Vous ne trouvez pas votre bonheur sur les plateforme de partage de fichiers comme Thingiverse ou Cults ? Pas de panique, nous allons vous donner quelques conseils pour obtenir un fichier 3D optimisé pour la fabrication additive !

Tout d’abord, l’impression 3D puise toute sa force dans sa polyvalence. En effet, cette méthode de fabrication permet de réaliser des pièces complexes aux géométries impossibles à réaliser avec des méthodes d’usinage.
Réaliser vos prototypes, pièces opérationnelles ou encore petites séries deviendra plus simple et moins couteux à condition de respecter quelques règles.

impression-3d-industrie Comment créer un fichier 3D optimisé pour l'impression 3D

Avant de commencer, il convient également de rappeler que tous les projets ne sont pas adaptés à la fabrication additive. En effet, dans certains cas l’usinage suffit pour un résultat très satisfaisant. De ce fait, la fabrication additive ne représente pas une solution de remplacement mais une nouvelle possibilité de conception.

Mais finalement comment concevoir un fichier pour l’impression 3D ?

 

Pensez la pièce autrement

Pour commencer, il vous faut un logiciel de conception 3D (CAO). Nous vous conseillons les plus adaptés à l’impression 3D dans cet article. Vous êtes débutant ? Rapprochez vous des logiciels Tinkercad ou Fusion 360 qui offre des versions gratuites.

Nos conseils de bases :
          – Modéliser vos pièces à l’échelle 1. Cela vous évitera des erreurs de conception et vous visualiserez mieux votre projet.
          – Modéliser votre projet à l’aide de référence. En vous basant sur des images 2D, des croquis ou des photos, vous pourrez reproduire le modèle de la manière la plus fidèle possible.

fichier-3d Comment créer un fichier 3D optimisé pour l'impression 3D

Optimiser les fichiers pour l’impression 3D :

 

          – Repenser la topologie des pièces : L’impression 3D a cet avantage de pouvoir fabriquer les pièces aux géométrie les plus complexes et cela grâce à son procédé de fabrication. En effet, lors de la fabrication, l’imprimante n’ajoute de la matière qu’aux endroits où cela est nécessaire. De cette façon, vous pouvez très bien concevoir vos bien en utilisant des structures lattices (en nids d’abeilles). Ces structures permettent un bon compromis entre le poids de la pièce et sa résistance mécanique. Les fichiers pour l’impression 3D optimisés de cette façon permettent jusqu’à 30% de gain de masse. Michelin par exemple, a utilisé l’impression 3D et les structures lattices pour créer le pneu du futur !

 

pneu-michelin-bordeaux Comment créer un fichier 3D optimisé pour l'impression 3D

          – Prévoir les technologies de fabrication additive : Il n’existe pas une mais plusieurs technologies d’impression 3D. Pour en savoir plus, prenez connaissance de notre infographie sur les différentes technologies disponibles. Chacune a ses spécificités et certaines nécessitent la génération de supports d’impression. Si la technologie de votre choix nécessite de telles actions, il faudra prévoir cela dans la conception de vos pièces pour une impression de la plus haute qualité.

          – Prévoir la matière de fabrication : Da la même manière qu’il existe différentes technologies d’impression 3D, il y a également une multitude de matières disponibles sur chaque technologies. En ayant connaissance des spécificités de la matière désirée, on pourra prévoir ses défaillances.

          – Penser à bien fusionner les formes : Un fichier pour l’impression 3D est composée de différentes formes. Il faut bien veiller qu’elle soit fusionnées pour n’en former qu’une. Si ce n’est pas le cas, le logiciel de tranchage (voir plus loins) ne fonctionnera pas de la bonne façon et l’impression ne sera pas réussie.

          – Vérifier son fichier avant l’export : Quand la modélisation est terminée, prenez le temps de vérifier quelques points essentiels. Le premier est l’épaisseur de vos parois. Elles doivent être supérieure à 1mm pour s’imprimer correctement. Prenez également le temps de vérifier si le modèle ne comporte pas de trous dans le maillage ou que qu’il ne comporte pas d’intersection de facettes à l’intérieur.

stl-impression-3d-Bordeaux Comment créer un fichier 3D optimisé pour l'impression 3D

Le format d’export

Lors de la conception de votre fichier pour l’impression 3D, le format d’export est aussi très important. En effet, il doit être enregistré avec une qualité maximale sinon votre fichier sera facétisé et le rendu final de votre fabrication en pâtira. Pour cela, il existe différents formats d’exportation de fichier 3D pour l’impression 3D qui conviennent plus ou moins suivant les technologies d’impression utilisées.

           – Le format .STL : C’est le format historique de l’impression 3D. Inventé par 3D Système dans les années 80, le format STL (pour Stereolithography) est le format de référence dans la fabrication additive. Le fichier est composé d’une mosaïc de triangle qui ont des arêtes en commun. Le maillage du fichier doit donc être très précis pour éviter les défauts. De plus, le format .STL ne convient pas pour toutes les technologies d’impression 3D car il ne prend pas en compte les couleurs ou les textures de l’objet.

           – Le format .OBJ : C’est un format très commun et une alternative au STL. Il est principalement utilisé comme format d’échange et de transfert de fichier mais il est surtout complémentaire du .STL car il prend en charge les couleurs et les textures des réalisations. Enfin, il gère également des maillages aves des formes non triangulaires mais planes.

           – Le format 3.MF : Dernier arrivé, ce format est développé par Microsoft dans l’objectif de devenir un format universel pour l’impression 3D. En effet, il a été conçu pour prendre en charge l’ensemble des caractéristiques des fichiers (maillages, couleurs, textures…) et de s’adapter à l’ensemble des procédés de fabrication additive.

Le tranchage

Une fois votre fichier pour l’impression 3D créé et exporté, il faut le « trancher » avant de l’imprimer. C’est une étape indispensable dans le processus de fabrication additive car c’est là que le fichier va être découpé en couches qui seront ensuite successivement fabriquées lors de l’impression.
Pour mener à bien cette étape, vous devrez utiliser un logiciel qu’on appeler « Trancheur » ou « Slicer ». La plupart des imprimantes 3D possèdent le leur mais vous pouvez également utiliser des logiciels généraux comme Cura ou encore Simplify3D.

Pour récapituler

Après avoir suivi l’ensemble de ses conseils vos fichiers ressembleront à des œuvres d’art prêtes à être imprimés !
Récapitulons ensemble les points essentiels pour la création de fichiers optimisés pour l’impression 3D :
          – Définissez en premier lieu la matière et la technologies d’impression 3D que vous voulez utiliser
          – Servez-vous de repères existants comme des photos ou des objets pour modéliser
          – Penser votre projet différemment grâce aux différentes possibilités qu’offre l’impression 3D
          – Vérifier votre fichier avant l’export pour en déceler les erreurs possibles.

Pour récapituler

Toutes les étapes que l’on vient de voir ensemble ne vous aide pas ? Ne vous inquiétez pas, nous vous accompagnons dans la réalisation et l’adaptation de vos fichiers 3D pour la fabrication additive. Notre équipe et notre matériel de dernière génération vous permettront d’obtenir un résultat professionnel sur l’ensemble de vos projets ! N’hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

Et si vous lisiez aussi :

14632668_981897885252403_966678809_o-400x250 Comment créer un fichier 3D optimisé pour l'impression 3D

Les idées reçues sur l’impression 3D

  Interpellés par l’affluence des références à l’impression 3D dans nos séries préférées comme Good Doctor, nous avons constaté que ce qu’on nous montrait sur les écrans… n’était pas tout à fait la réalité. Dans ces épisodes, les procédés d’impression, utilisés à...

LOGO_signat-1-400x250 Comment créer un fichier 3D optimisé pour l'impression 3D

Le projet Marianne

  Un symbole réinventé grâce à l’impression 3DRéinventer un des symboles de la République française, c’est un défi que nous avons accepté de relever en collaboration avec le magazine Marie Claire. Ce symbole,  c’est Marianne, une femme incarnant les valeurs de la...

impression-3d-écologique-400x250 Comment créer un fichier 3D optimisé pour l'impression 3D

Comment rendre l’impression 3D plus écologique ?

Aujourd’hui, de plus en plus de matériaux se développent pour l’impression 3D comme le bois ou la céramique. Sont-ils réellement écologiques ? Et surtout, comment produire de manière plus écologique grâce à l’impression 3D ? On fait le tour de la question. Depuis...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !