Métiers | par Marc DARMON

Au fil de notre blog, nous vous faisons découvrir le monde de l’impression 3D et les spécificités qui sont les siennes. Après avoir décrypté avec vous l’utilisation de la fabrication additive au sein du secteur de la bijouterie joaillerie, intéressons-nous au métier de l’architecture.

Rapidité de livraison, idées innovantes, réduction des coûts… Un architecte est soumis à de nombreuses contraintes dans le processus de création. Découvrons ensemble comment la fabrication additive devient l’allié des architectes

De la valeur ajoutée à la modélisation

Un plus commercial

L’une des tâches qu’un architecte a à faire pour s’assurer de vendre son projet est de faire une maquette la plus représentative possible. Une maquette va apporter cette touche de concret à la présentation du projet. Ce n’est plus à prouver, une maquette est un plus décisif dans la démarque commerciale des architectes.

Cependant, réaliser une maquette prend du temps, elle demande une grande rigueur de la part de son concepteur et entraine des coût de production assez important. L’impression 3D se positionne comme une alternative au maquettage dit traditionnel.

Fabrication additive impression 3D prototypage rapide Bordeaux entrepriseUn gain de temps

Dans un premier temps, la fabrication additive fait gagner un temps considérable à l’architecte qui n’a pas à découper, coller et dessiner dans le carton. Le fichier 3D créé par le professionnel est traité en interne et lancé directement sur nos machines. Moins de 24h après, l’impression est terminée. Les cabinets peuvent ainsi réaliser différents tests sur leurs projets et ce gain de temps  laisse la possibilité de réfléchir à d’autres détails ou se pencher sur de nouveaux marchés.

Le gain de temps est primordiale pour la profession qui doit sans cesse mettre en compétition leur vision et leurs idées et quelquefois de manière très rapide. Il est courant de devoir rendre un dossier en quelques semaines. La rapidité de production d’une maquette par impression 3D est une solution pertinente pour les cabinets et architectes indépendants.

Laissez libre cours à votre imagination

La fabrication additive est aussi connue pour sa capacité à produire des prototypes ou des objets aux géométries complexes, presque impossible à reproduire par usinage ou autres procédés industriels. Cette facette de l’impression 3D permet aux architectes de laisser libre cours à leur imagination et de créer à l’infini. Les difficultés de création d’une maquette complexe  disparaissent. L’évolution technologique permet aujourd’hui des impressions jusqu’à une résolution de 15µm. Tous les détails ressortiront et feront de vos maquettes des pièces uniques.Fabrication additive impression 3D prototypage rapide Bordeaux entreprise

Une grande diversité de matériaux :

En plus de gagner en temps et en créativité, l’impression 3D permet la fabrication de maquette en différentes matières. Bois, matériaux composites, en couleurs ou non, les choix sont infinis. La maquette peut ainsi n’être réalisée qu’en partie par impression 3D et voir l’ajout de matériaux annexes comme du plexiglas par exemple.

Passer par un professionnel vous permet aussi de bénéficier de son expérience et de son savoir faire. Il saura vous guider dans la réalisation de votre maquette et vous conseiller au mieux. Nous sommes également équipés de matériel professionnel pour un rendu qualitatif.

Découvrez la maquette Abbott : la maquette 2.0 

Fabrication additive impression 3D prototypage rapide Bordeaux entrepriseL’impression de bâtiments

On vient de le voir, la fabrication additive permet la fabrication de maquette mais l’évolution des technologies permettent aujourd’hui d’aller plus loin. On imprime maintenant des maisons entières ou encore des ponts. Fonctionnant sur le même principe que les imprimantes de plus petits modèles, ce sont des robots qui injectent du béton en couches successive pour permettre la construction de ponts, de bureaux ou encore de logements temporaires et durables. Ces améliorations techniques ouvre de nouvelles portes aux architectes dans leur manière de concevoir de genre de structure.

La fabrication additive a aussi de nombreux avantages dans la conception de bâtiments. On réduit considérablement les temps de fabrication ainsi que les coûts liés à la main d’oeuvre. En plus du béton, on développe de plus en plus de matériaux comme l’acier ou le métal plus adaptés à d’autres projets. On apporte ainsi une meilleure flexibilité dans la conception de bâtiments.

Plus concrètement, ces nouvelles formes d’application des technologies additives ouvrent des portes dans la gestion de crises humanitaires dans les pays défavorisés ou touchés par des catastrophes naturelles ou des guerres. On peut ainsi reconstruire très rapidement des logements temporaires et lutter contre les conséquences des catastrophes.

Même si au sein du secteur, les deux types de fabrication par couches ne sont pas encore reconnus comme étant semblables ce sont deux avancées technologies qui permettent une révolution du métier des architectes et des concepteurs immobiliers.

 

On vient de le voir, l’impression 3D est un véritable allié pour l’architecte et ses contraintes. Maquettes ou encore bâtiments entiers, les innovations  se succèdent et laisse deviner des solutions encore plus pertinente pour le secteur. Affaire à suivre…

 

 

Comments are closed.